Réussir
sereinement l'épreuve
de français-philo
au programme officiel
CPGE Scientifiques
2013-2014

Texte à résumer N°1 : la Parole

  • Auteur(s) : France Farago
  • Nombre de pages : 2 p.
  • Sous catégorie : Texte à resumer

Texte à résumer N°1 : la Parole

Téléchargez la proposition de résumé de texte rédigée par France Farago et Christine Lamotte, professeurs en classes préparatoires aux grandes écoles.

Au programme de l’épreuve de français-philo des concours CPGE scientifiques 2012-2013.

Texte à résumer N°1 et son corrigé

 

Vous résumerez ce texte en 100 mots à plus ou moins 10 %,

soit de 90 mots à 110 mots.

Vous résumerez ce texte en 100 mots à plus ou moins 10 % soit de 90 mots à 110 mots.

Brice Parain, Petite métaphysique de la parole, Paris, N.R.F., 1969


Texte à résumer :

"Il me semble que ce n’est pas le même mouvement qui me fait regarder longuement

la mer, que je suis venu voir de loin, et dire ce que je peux en dire après.

La suite naturelle de la contemplation serait le silence. Sous le coup de cette

puissance gigantesque, qui m’attire et m’effraie à la fois, il me faudrait quelque

temps pour m’en délivrer, pour ne plus me sentir écrasé, vaincu, fasciné. Je suis

là, sur la rive, à ne rien entreprendre pour affronter l’Océan. Les mots que je

pourrais prononcer me paraîtraient une mauvaise revanche, même s’ils étaient

pour admirer ou révérer. Ils ne m’empêcheraient pas de reconnaître dans l’attrait

que je subis, dans ma peur, une humiliation, une infériorité, qui ne pourrait

être effacée que par un acte de courage. Cependant, que quelqu’un, à côté de

moi, me demande si je sais où nous sommes, ou bien s’il est tard, ou bien si j’ai

aimé l’endroit, ou même quelque autre question étrangère à la circonstance, je

répondrai raisonnablement, comme s’il ne se passait rien. L’émotion aura cédé

le pas à la courtoisie, les paroles auront pris la place, le reste aura disparu.

Il m’arrive pourtant, en lisant, de trouver dans un livre des moments qui ressemblent

à ce que j’ai pu éprouver. Je me dis : celui-là (l’auteur) a su employer

les mots qui me parlent. Il y a sûrement une correspondance entre le langage

et le réel. Seulement laquelle ? Il a pu écrire des phrases émouvantes, mais

ce n’est pas nécessairement parce que son émotion s’est dite elle-même dans

ses paroles. (...)"

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.


Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté: